Les radios culturelles de La Réunion à écouter en ligne

Nous vous parlions de l’endormi. Aujourd’hui c’est d’un autre emblème que nous souhaitons vous parler : le gecko , ou le margouillat pour les intimes. Le margouillat est en réalité une espèces de gecko parmi d’autres. Vivant dans les cases Réunionnaises, ce petit animal a été repris par de nombreuses enseignes et marques, tant sa symbolique est forte. 


Ce que vous ne saviez peut-être pas sur le margouillat (fun facts)

Contrairement à d’autres espèces de gescko, le margouillat est albinos, il est presque translucide et ne peut donc s’exposer au soleil.

Cela explique le fait qu’il se cache le jour derrière les objets, meubles de la maison et pourquoi ils sortent la nuit. Ils s’accrochent au mur et au plafond grâce aux petites ventouses situées sour leur pattes.

Les touristes aiment généralement admirer ces petits animaux. 
Mais si jamais vous faites partie des rares personnes qui n’en n’ont pas vu encore, tendez l’oreille, vous ne tarderais pas à entendre son cri semblables à des claquements de langue. 

margouillat réunion emblème culture
Margouillat

Son nom est repris de tous, des établissements touristiques, aux magazines locaux. Et on retrouve cet emblème sous toutes les formes (portes clés, décorations murales , autocollant … ), des Réunionnais vont jusqu’à se faire tatouer le petit reptile. C’est vous dire à quel point, il fait partie du patrimoine Réunionnais. Pourtant, il n’est pas rare de trouver des personnes qui n’affectionnent pas l’animal. 

Le margouillat : Un amour à demi mesure 

Vous l’aurez compris, le margouillat apprécié en enblème et reproduis sous diverses formes, c’est un animal qui n’est pas apprécié par tous. C’est vrai qu’avec leur petite taille et leur rapidité … on ne que comprendre ce désamour.

Il n’est pas rare de retrouver ce type de décorations dans les maisons Réunionnaises.


 A La Réunion, nous avons d’ailleurs un produit spécial pour les chasser. Tantôt autorisé, tantôt interdit à cause de leur nocivité, ces produits font eux aussi polémiques. A la rédaction on reste mitigés …

Et vous, fan ou pas ? 

Laisser un commentaire